Autour du Festival

À la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret

Exposition

"Le piano, des sources à la scène"

Du mardi 1er au vendredi 18 mars
De 10h à 12h & de 14h à 17h45

Entrée libre
Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret
Salle André Schaeffner (rez-de-chaussée)

Le piano occupe une place privilégiée au sein de la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret. Plusieurs de ses fonds d’archives proviennent effectivement d’illustres interprètes et pédagogues français : Alfred Cortot, Reine Gianoli, Yvonne Lefébure, Marguerite Long… Claude Helffer ou Brigitte Engerer. Ils conservent la mémoire de l’interprétation d’un riche répertoire en constante évolution dédié à l’instrument à clavier sur près de deux siècles. Objets de patrimoine autant que sources d’inspiration et d’enseignements pour les artistes d’aujourd’hui, ces fonds ont nourri en grande partie la programmation musicale de la deuxième édition du Festival Pianos, pianos. 

Le nouvel espace d’exposition multimédia installé dans la salle André Schaeffner de la Bibliothèque permettra de faire découvrir au grand public quelques-unes des richesses des collections, en particulier des documents rares provenant de Claude Helffer (1922-2004) : partitions annotées, correspondance, programmes de concert, cahiers d’analyses, témoignages sonores… Ce pianiste pédagogue, grand défenseur notamment du répertoire contemporain, a entretenu une relation étroite avec le compositeur Jean Barraqué (1928-1973), dont il fut l’un des premiers interprètes, notamment de la fameuse Sonate pour piano. 

Cette exposition témoignera des relations étroites entre les techniques d’écritures et les potentialités sonores offertes par l’instrument.  

Master Classe

Jeudi 3 mars - 17h30
Événement gratuit sur réservation

Master classe publique d’Alain Planès et de Ralph Van Raat
Dans le cadre de l’atelier de formation « De Joseph Haydn à György Ligeti, de Walter à Steinway »
(en coproduction avec la Fondation Royaumont)

Alain Planès et Ralph van Raat, encadrement

S’il est aujourd’hui possible d’affirmer que l’histoire du piano n’est pas finie, c’est notamment parce que de nouveaux interprètes de talent apparaissent chaque année, renouvelant chaque fois le regard que nous portons sur leur instrument.
L’attention aux jeunes instrumentistes et la question de la transmission des savoirs sont absolument centrales dans le projet de la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret. Après avoir co-produit en 2020 une « Académie Saint-Saëns » et en 2021 des rencontres autour du baryton mahlérien Thomas Hampson, l’institution co-organise avec la Fondation Royaumont un atelier de cinq jours, du 28 février au 5 mars. Six jeunes pianistes vont pouvoir travailler aux côtés d’Alain Planès et Ralph van Raat sur des répertoires couvrant la période qui va de Joseph Haydn à György Ligeti et des instruments aussi différents que ceux qui sont sortis des ateliers d’Anton Walter ou de Steinway & Sons.
Le 3 mars, la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret invite le public à observer l’enseignement d’Alain Planès et Ralph van Raat. Au plus près de l’instrument, les amateurs pourront suivre la transmission de techniques d’interprétation d’une génération à une autre. Une grande leçon de piano !

Concert des lauréats

Lundi 7 mars - 12h30

Concert des Lauréats de l’atelier « De Joseph Haydn à György Ligeti, de Walter à Steinway »
Une nouvelle génération de pianistes face à l’histoire de leur instrument

Distribution en cours

Il y a de multiples façons d’être pianiste au vingt-et-unième siècle. Certains musiciens ne souhaitent pratiquer l’instrument que dans sa version la plus moderne. D’autres s’intéressent à ses formes plus anciennes. Le renouveau et la redécouverte des pianofortes a en effet révélé ce qu’une facture toujours plus massive, destinée à remplir des salles de plus en plus grandes, a pu laisser de côté dans la finesse du jeu instrumental, le phrasé et l’articulation étant plus faciles à réaliser sur des pianos anciens, dans le répertoire du XVIIIe siècle notamment.
Retrouver cette qualité de jeu sans renoncer à la force de l’instrument moderne est possible. Deux pianistes remarquables, Alain Planès et Ralph van Raat  ont accepté de sensibiliser

une nouvelle génération de pianistes à cet enjeu. Nourris par l’exploration des fonds de pianistes conservés notamment dans le Fonds François Lang (Bibliothèque musicale François Lang, Royaumont) et les fonds Alfred Cortot et Claude Helffer (Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret, Paris), ces jeunes interprètes vont passer 6 jours en compagnie de ces tuteurs d’exception, pour aborder un répertoire très vaste, avec Haydn et Ligeti en figure centrales.
Ce 7 mars, au sortir de leur formation, la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret invite les mélomanes à venir écouter ces artistes prometteurs.
Une visite de l’exposition « Le piano : des sources à la scène » (lire pages suivantes) conclura idéalement ce moment musical intimiste.

Parcours scolaire

De janvier à mars 2022, une dizaine de classes de collèges est invitée à prendre part à des journées de médiation à la Bibliothèque musicale la Grange-Fleuret.
Cette sensibilisation est ensuite prolongée par un grand concert donné au Théâtre des Bouffes du Nord le 14 mars.

Maroussia Gentet, piano
Matvey Zheleznyakov, piano
Varham Zarian, performeur
Gabriela Elgarrista, documentaliste de la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret
Les ateliers à la Bibliothèque musicale la Grange-fleuret
Action-pedaguogique

Les élèves viennent à la bibliothèque de la rue Vézelay pour deux ateliers alternés. Un groupe rencontre les pianistes Maroussia Gentet et Matvey Zheleznyakov, les écoute jouer quelques extraits du programme du concert, qu’ils présentent et commentent, puis découvre l’improvisation dansée avec le performeur Varham Zarian. En parallèle, Gabriela Elgarrista, l’une des documentalistes de la Bibliothèque, accompagne un deuxième groupe d’élèves vers la salle de médiation, où elle leur fait découvrir l’histoire du piano, en s’appuyant sur des documents sonores et vidéos. Ensemble, ils réfléchissent à la question du mouvement, intimement liée à cet instrument. Puis, après une découverte du fonds documentaire, les enfants partent à la recherche de partitions ayant une résonance et un lien avec les thématiques abordées lors du concert.

Le concert pédagogique au Théâtre Bouffes du Nord

Ce concert privé donné dans la journée du lundi 14 mars est l’occasion de pousser les portes du prestigieux Théâtre des Bouffes du Nord. Avec l’aide de Matvey Zheleznyakov, Maroussia Gentet donne à entendre des œuvres pour virtuoses signées Claude Debussy, Maurice Ravel ou Frank Bedrossian. Les artistes s’attardent sur la dimension percussive du piano et son importance aux vingtièmes et vingt-et-unièmes siècles. Ainsi, les collégiens sont amenés à découvrir une œuvre d’Hector Parrà, Au cœur de l’oblique, accompagnée d’une performance de Varham Zarian.

Diffuser les savoirs et les productions artistiques

La Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret s’attache en effet à faire partager auprès d’un public diversifié et renouvelé les résultats de ses programmes de recherche et les productions confiées aux artistes qu’elle accompagne. Il s’agit pour elle de restituer dans un temps court, sans délai, ce qui a été étudié, préparé, conçu dans ses murs ou ceux de Royaumont. Pour ce faire, elle s’appuie sur les nouveaux espaces du site de la rue de Vézelay et notamment sa salle de médiation située au rez-de-chaussée.

Les pianos du festival

visuel-touches-piano

Les pianos choisis pour cette édition reflètent l’évolution de la facture instrumentale : entre la copie du Walter (dont l’original date de 1792), le Pleyel de 1905 et le Steinway D représentatif du vingtième siècle, un grand nombre d’inventions a transformé l’instrument inventé par Bartolomeo Cristofori. Les plus marquantes ont été l’introduction du double échappement par Erard en 1808, le cadre métallique, les cordes croisées, l’utilisation du cuivre, l’apparition de feutres sur les marteaux pour remplacer le cuir – qui opère un changement de sonorité décisif – et la troisième pédale de soutien. Ces innovations sont 

contemporaines des grandes révolutions industrielles, qui commencent en Angleterre vers 1750, un peu plus tard sur le continent.

Il est aujourd’hui difficile de se représenter à quel point la musicalité même des nouveaux instruments, en dehors de leurs performances techniques toujours plus affûtées, a été une source d’inspiration pour les compositeurs. Mozart aimait tant son Walter qu’il ne voulait jouer sur aucun autre piano, initiant par là  un principe d’exclusivité entre auteur-interprète et facteur qui sera démesurément amplifié par la suite. Les Erard et Pleyel exacerberont l’imagination sonore des compositeurs français de la première moitié du XXe siècle, alors que la sonorité pleine, robuste, et pour ainsi dire indestructible des Steinway plus tardifs sera le vecteur idéal de l’explosion des dynamiques qu’a voulue Stockhausen

La Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret

Située au cœur de Paris, à proximité du quartier « musicien » du 8e arrondissement, la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret (anciennement Médiathèque Musicale Mahler) est un espace de recherche et de pratique unique ouvert aux étudiantsaux chercheurs et aux professionnels de la musique en même temps qu’un lieu de diffusion, de médiationet de partage des savoirs pour tous les publics.

Après deux ans de travaux, la BLGF offre un nouvel équipement dédié à la musique et développe depuis sa réouverture en septembre 2021 un nouveau projet culturel ambitieux.

Adossée à la Fondation Royaumont depuis 2016, la BLGF constitue l’une des trois entités formant l’ensemble des Bibliothèques Royaumont, qui comprend également la BHIG (Bibliothèque Henry et Isabelle Goüin) et la BmFL (Bibliothèque musicale François-Lang).

Les fonds de pianistes

Le piano occupe une place privilégiée au sein des collections de la BLGF. Parmi ses quelques quarante fonds d’archives, plusieurs proviennent d’interprètes et pédagogues prestigieux. Ils conservent la mémoire de l’interprétation d’un riche répertoire en constante  évolution dédié au piano sur près de deux siècles. Ces manuscrits, partitions annotées, notes de cours, conférences, correspondances… sont autant de sources d’inspiration et d’enseignements pour les artistes d’aujourd’hui.

Dates d’entrées des fonds de pianistes :

1986 – Alfred Cortot ; Yvonne Lefébure-Fred Goldbeck
1987 – Yvonne Lefébure ; Reine Gianoli
1991 – Marguerite Long
2005 – Claude Helffer
2017 – Brigitte Engerer
2021 – Olivier Greif

L’exposition Le piano, des sources à la scène présentée dans la salle Schaeffner, nouvel espace multimédia de la BLGF, permettra de faire découvrir quelques-unes des richesses des collections au grand public.

 

Rendez-vous avec la musique

La Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret propose tout au long de l’année plusieurs cycles de rendez-vous. Chaque mois, le mercredi à 19h30, un concert d’une heure sans entracte réunira dans le salon Gustav-Mahler des musiciens de premier plan.

En alternance avec les concerts du mercredi, le lundi à l’heure du déjeuner (12h30) proposera la découverte de jeunes talents, bientôt prêts pour une carrière prometteuse.

D’autres rendez-vous, enregistrements publics de podcasts, cartes blanches, masterclasses publiques, rencontres autour de la publication d’un ouvrage, complèteront cette programmation.

Plus d’infos sur www.blgf.fr.